mèche
étymologie
(Nom commun 1) De l’ancien français meche signifiant (« bande de charpie »).
(Nom commun 2) Sens méridional probablement issu de l’occitan mècha.
(Nom commun 3) Du moyen français maiche#fro|maiche (« moyen »), lui-même issu de l’ancien français mege (« moitié », « moyen »), issu du latin medium#la|medium (« moitié »).

nom

SingulierPluriel
mèchemèches

mèche \mɛʃ\ féminin

  1. Assemblage de fils de coton, de chanvre, etc., qu’on utilise pour l’éclairage dans les lampes à huile, à pétrole, à essence, etc.
    • Le « castelet » est aussi très employé, […]. C’est une boîte cubique en fer-blanc à double fond ; celui-ci est rempli d’eau chauffée par une lampe à huile à trois fines mèches de coton […]. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Sur la table, que la lampe de la suspension illuminait à toute mèche, les pièces démontées du fusil de mon père s’étalaient autour d’une soucoupe pleine d’huile. (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, pages 195-196)
  2. (En particulier) (ellipse) Assemblage de fils tordus que l’on enduit de suif pour faire des chandelles ou que l’on recouvre de cire ou de stéarine pour faire des cierges ou des bougies.
    • La flamme se communiqua aussitôt de la mèche au papier, qui en un instant fut consumé ; […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
  3. (En particulier) Assemblage de fils de coton tordus et imprégnés de benzine ou d’essence qu’on enflamme au moyen d’une étincelle produite par une pierre spéciale.
    • Remonte, remonte, cria la jeune femme ; je vois reluire des épées, je vois briller la mèche d’une arquebuse. C’est un guet-apens. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IX)
    • Mèche de briquet.
  4. (En particulier) (ellipse) (viticulture) Sorte de tresse plate trempée dans du soufre et qu’on introduit enflammée dans les tonneaux pour leur enlever toute mauvaise odeur.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, page 217)
  5. (En particulier) (ellipse) (militaire) Corde faite d’étoupe broyée et sèche, dont les soldats du génie, les mineurs, les carriers se servaient pour mettre le feu à un explosif.
  6. (Figuré) Chose, dessein qui est dissimulé ou secret.
    • Oui, il n’y plus a dissimuler, la mèche est éventée : un de mes amis de la commission des vingt-quatre me l’a affirmé, et il a vu les pièces. (Armand Du Chatellier, La mort de Louis XVI : scènes historiques, de juin 1792 à janvier 1793, Paris, édition Moutardier, 1828, page 295)
  7. (Médecine) Petit rouleau de gaze stérilisée qu’on introduit dans une plaie pour faire séton
  8. (Médecine) (Par extension) Petit tube de caoutchouc stérilisé faisant le même office.
  9. Bout de ficelle attaché à l’extrémité d’un fouet.
    • La mèche de votre fouet est usée.
  10. Houppette d’un bonnet de coton.
    • Casque à mèche.
  11. (ellipse) (coiffure) Pincée, touffe de cheveux séparée, visuellement ou réellement, du reste de la chevelure.
    • […], il s’enlumina la trogne à la manière d’un clown ou plutôt d’un ivrogne, avant de rabattre sur son front une longue mèche de cheveux. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Sa tenue noire assortie à ses mèches ébouriffées lui conférait toujours cette allure rock’n’roll dépassée. (Blandine P. Martin, Eden, tome 2 : Les Fantômes du Nord, Éditions Emma/Milady, 2017, chap. 12)
  12. (Par extension) Touffe de filaments en vrac qui n’est pas tressé ou filé.
  13. (ellipse) (musique) Crin utilisé dans un archet pour frotter les cordes de certains instruments de musique.
  14. (Par extension) (Mécanique) Outil de fer ou d’acier de certains outils servant à percer, perforer.
    • La mèche d’un tire-bouchon, d’un vilebrequin.
  15. (marine) Axe plus ou moins vertical du gouvernail d'un navire
    • Le gouvernail est constitué d’une surface plane, appelée safran, solidaire d’un axe plus ou moins vertical, la mèche. (Dominique Paulet et Dominique Presles, Architecture navale, 1998, page 24)
synonymes
  • mèche de soufre
  • mèche soufrée
  • foret

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

mèche \mɛʃ\ féminin au singulier uniquement

  1. (familier) Sud-Ouest de la France La morve qui coule du nez.
    • Maîtresse, j’ai la mèche, je peux prendre un mouchoir ?

traductions
nom

mèche \mɛʃ\ féminin au singulier uniquement

  1. (Argot des voleurs) (vieilli) Le demi, la moitié d’une chose, d’une heure, d’une somme dans l’argot des voleurs.
    • ''— Quel blot, qu’on raque le papelard ?/>— Laranque et mèche, pour solir un rond, ça fait la culbute quoi. (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français'', Paris, La Maison Hayard, 1907, page 40)

    • ''— Qu'est-ce que t'affure sur ton bobino ?/>— Mèche et méchillon. (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français'', Paris, La Maison Hayard, 1907, page 38)

  2. (En particulier) (Argot des voleurs) (vieilli) Une demi-heure, et demi. Note: Une erreur dans un dictionnaire lui attribue le sens de quart, voir la note plus bas.
    • — Une plombe et mèche de poireau ! Pas un laune alentoire… j’vois qu’tringle comme pante, et la neuille qui s’débine !… (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 8)
  3. (argot) (vieilli) Un moyen, une possibilité, une manière de faire quelque chose afin d’obtenir un résultat dans l’argot des voleurs.
    • Nib ! Y a pas mèche.
    • Gy, il y a mèche.
    • « Ça sent bon, ça vous prend à la tête, ça vous coupe la respiration, ça vous fait des chatouilles, et pas mèche de savoir avec quoi c’est fait, c’en est sorcier, c’est de la rouerie, c’est du miracle (éclatant tout à fait de rire) : c’en est malhonnête ! » (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 89)
  4. (Argot des typographes) (vieilli) Un travail, de l’ouvrage.
synonymes forme fléchie

mèche \mɛʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de mécher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de mécher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de mécher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de mécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de mécher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français