médiation
étymologie
(XXe siècle) Du latin mediatio.

nom

SingulierPluriel
médiationmédiations

médiation \me.dja.sjɔ̃\ féminin

  1. (philosophie) Moyen indirect par lequel on fait connaître un message ou une intention.
    • Mais Dieu se fait connaître à travers des médiations sensibles comme la pratique de l'hospitalité, qui est l'exercice même de l'amour. (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 96)
  2. Entremise pour mettre d’accord deux personnes, deux partis.
    • Cet accommodement a été fait par la médiation de tel homme d’État.
    • On s’est servi de sa médiation.
    • Il a offert, on a accepté, on a refusé sa médiation.
    • « Médiation armée » s’est dit de l’Acte de médiation dans lequel la puissance qui s’entremet entre les belligérants menace de faire la guerre à celle des deux parties qui n’acceptera pas ses propositions.
  3. (droit) Recherche de conciliation entre deux parties avant une action en justice.
    • Tout médiateur de la consommation met en place un site Internet consacré à la médiation et fournissant un accès direct aux informations relatives au processus de médiation. Ce site permet aux consommateurs de déposer en ligne une demande de médiation accompagnée des documents justificatifs. (Code de la consommation, article L. 154-1).
  4. Communication entre une institution culturelle, un artiste, et le public.
    • Notre société s’est dotée d’un service de médiation culturelle exclusivement dédié à la valorisation et à la diffusion du patrimoine archéologique. (Archéopole, Linselles, sur archeopole.fr ↗, consulté le 10 août 2017).

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français