méduse
étymologie
Par analogie avec la chevelure de serpents de Méduse. voir Méduse

nom

SingulierPluriel
méduseméduses

méduse \me.dyz\ féminin

  1. (vieux) Personne laide et repoussante.
    • Ses petits cheveux filasse, frisottants, hérissés autour du front, lui donnait un aspect farouche de méduse domestique tel qu’il fit reculer Théodore et Julot, […]. (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (zoologie) Zoophyte marin au corps gélatineux.
    • Tant de choses se perdent en ce voyage de la tête à la main ! À voir dans les profondeurs du rêve, l’idée du livre ressemble à ces jolies méduses de la Méditerranée qui passent dans la mer comme des nuances flottantes ; posées sur le sable, ce n’est plus qu’un peu d’eau, quelques gouttes décolorées que le vent sèche tout de suite. (Alphonse Daudet, Le dernier livre, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 182-183 .)
    • Sous mes yeux, une méduse heurtait la vitre de l’aquarium, fronçait mollement sa collerette, s’effilochait dans les ténèbres. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 94.)
    • Le corps des méduses est phosphorescent pendant la nuit.
  3. (Figuré)
    • « Et avec ça des seins en méduse, très larges et manquant de saillie ». Car la femme, même affectueuse, juge durement la femme… (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 47.)

traductions
forme fléchie

méduse \me.dyz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de méduser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de méduser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de méduser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de méduser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de méduser.

Méduse
étymologie
Du latin Medusa, emprunté au grec ancien Μέδουσα.

nom propre

Méduse \me.dyz\ féminin

  1. (Divinité) Personnage à la chevelure de serpent dont le regard changeait en pierre ceux qui la regardaient.
    • Soudain elle fait paraître sur sa face son superbe visage de Méduse que j’aimais tant, tout gonflé de haine, tout tordu, venimeux. (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français