mélèze
étymologie
Chez Rabelais : « Vous la nommez larix en latin ; les Alpinois la nomment melze », melese, mot du Dauphinois, féminin dans ce patois et passé au masculin, genre commun des arbres en français, issu d’une forme melice d’origine obscure :
  1. Roullin pense que dans mélèze est un radical mel signifiant « manne#fr-nom-1|manne », dite miel par assimilation ; ce radical qui serait aussi dans le grec μελία qui donne la manne commune.
  2. Ce melice est issu du croisement de ce radical mel et du latin larix.

nom

SingulierPluriel
mélèzemélèzes

mélèze \me.lɛz\ masculin

  1. (botanique) Genre de conifères, grand arbre résineux de forme pyramidale, à aiguilles caduques, étroites et groupées en bouquets.
    • Une forêt de mélèzes.
    • Les usages du mélèze sont nombreux. Aussi robuste qu’élégant, il donne un bois de grande valeur, quasi imputrescible, qui résiste parfaitement aux intempéries. Les plus durables des chalets alpins doivent leur longévité au mélèze et leurs toits revêtus de bardeaux de bois peuvent durer près de cent ans. (Pontoppidan Alain, Le Mélèze, 96 p., page 10, 2002, Actes Sud)

traductions
  • allemand : Lärche féminin
  • anglais : larch
  • espagnol : alerce masculin
  • italien : larice masculin
  • portugais : larice, lariço, alerce, lárix
  • russe : лиственница

adjectif

mélèze \me.lɛz\ invariable

  1. Couleur vert doux moyen légèrement bleuté. #386F48
    • Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français