maçon
étymologie
De l’ancien français mas (cas-sujet), maçon (cas-régime), du latin machio (VIIe siècle, Isidore de Seville [1]), pluriel mationes (VIIIe s., Gloses de Reichenau), emprunté au francique makjo, sans corrélat, dérivé de makôn, d’où le néerlandais maken, apparenté à l’allemand machen, l’anglais make, de même sens [3].

nom


maçon \ma.sɔ̃\ ou \mɑ.sɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : maçonne)

  1. Ouvrier qui fait tous les ouvrages où il entre de la pierre, de la brique, du mortier, de la chaux dans le gros œuvre.
    • Au coin d’un champ, les maçons construisaient une maison en chantant.
  2. Franc-maçon.
    • Les fraternelles réunissent les maçons d’obédiences différentes.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français