machiner
étymologie
(XIVe siècle) Emprunté au latin machinor, dérivé de machina#la|machinamachine »).

verbe

machiner \ma.ʃi.ne\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : se machiner)

  1. Ourdir, tramer en secret.
    • Machiner à la perte de quelqu'un.
    • J'accuse, en un mot, reprit-il, j'accuse la ballerine nommée Mirabelle d'avoir machiné une intrigue diabolique dans le but d'entraîner à l'abîme une âme que tant de soins et de piété paternelle avaient conservée à l'état de candeur. (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Le prince machine une intrigue pour aider le jeune homme à monter sur le trône paternel. (Albert Mousset, Histoire de Russie, 1945)
    • …je ne sais pourquoi j’ai le pressentiment qu’il nous trompe et qu’il machine quelque diabolique projet contre nous. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Un complot se machine contre lui …
  2. (tech) Munir de certains appareils.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français