madone
étymologie
Dérivé de Madone (Sainte Vierge), dans un sens figuré (par antonomase).

nom

SingulierPluriel
madonemadones

madone \ma.dɔn\ féminin

  1. (Figuré) Très belle femme, pure et innocente. Note d’usage : Madone avec majuscule dans ce sens en poésie
    • Comment Modeste ne serait-elle pas libérale envers un poète qui la traite de madone. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Parfois il parle et dit : « Je suis belle, et j'ordonne
      Que pour l'amour de moi vous n'aimiez que le Beau ;
      Je suis l'Ange gardien, la Muse et la Madone. »
      (Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, « Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire », 1857)
  2. (Figuré) Femme importante.
    • Distinguée, entre autres, en tant que Femme en or de l’environnement, en 2012 ; de l’ordre national du Mérite, l’année suivante ; puis Prix de l’océan décerné pour son sens politique par une fondation américaine, en 2017, si la madone des poissons se fait autant remarquer, ce n’est en réalité pas tant pour sa combativité, pour sa capacité de travail hors norme ou pour sa rigueur dans l’expertise scientifique. (Claire Nouvian, l’écolo-gagnante)

traductions
Madone
étymologie
(Nom propre 1) (commune italienne) De l’italien Madone#it|Madone.
(Nom propre 2) (Sainte Vierge) De l’italien madonna.
(Nom commun) Par extension du nom propre 2.

nom propre

Madone \ma.dɔn\ féminin

  1. (Géographie) Commune d’Italie de la province de Bergame dans la région de la Lombardie.

nom propre

Madone \ma.dɔn\ féminin

  1. (christianisme) Sainte Vierge.
    • Sainte Madone ! jurait l’Italien, c’est une somme ce que tou dis là, et vraiment tou crois qu’il a cet argent dans son portefeuille ? (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 685)
    • « Madone, dit-il en se relevant, faites que les gens d’ici soient morts ! » (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 176)

nom

SingulierPluriel
madonemadones

Madone \ma.dɔn\ féminin

  1. (arts) (religion) Représentation de la vierge Marie.
    • Tout y était : […] ; des Madones considérant d’un œil béat, leurs pieds et écartant des mains d’où partaient en lames d’éventail, des rayons jaunes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • J’étais un grand bateau descendant la Garonne
      Farci de contrebande et bourré d’Espagnols
      Les gens qui regardaient saluaient la Madone
      Que j’avais attachée en poupe par le col.
      (Léo Ferré; Le bateau espagnol)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français