magasin
étymologie
(XIVe siècle) De l’arabe مخازن, pluriel de مخزن, maḵzan (« entrepôt, dépôt, bureau »).

nom

SingulierPluriel
magasinmagasins

magasin \ma.ɡa.zɛ̃\ masculin

  1. (logistique) entrepôt#fr|Entrepôt, dépôt, réserve.
    • Avoir des marchandises en magasin.
    • Les magasins généraux.
    • Ça et là, ce sont des magasins, des entrepôts, des chais, ou bien le cube de béton d’une cave coopérative, sévère comme un blockhaus. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Et à côté du magasin, ou plus proprement de la salle de dépôt, il y avait un petit bureau. (André Gide, Si le grain ne meurt, 1924)
  2. (militaire) Local où sont déposées des munitions et toutes sortes d’approvisionnements pour les armées.
    • Magasin d’armes, de poudre, etc.
    • Magasins de vivres, de fourrages.
    • L’intendance avait ses magasins à tel endroit.
  3. (tech) réceptacle#fr|Réceptacle, endroit où se loge une chose.
    • Magasin d’un fusil, d’un revolver : partie d’un fusil ou d’un revolver où se placent les cartouches.''
    • Magasin d’un appareil photo : partie de l’appareil où se placent soit les plaques, soit les pellicules.
  4. (commerce) (entreprise) boutique#fr|Boutique, lieu de vente de produits ou de denrées.
    • Employé de magasin, celui qui sert les clients, vendeur.
    • Au retour, ils rencontrèrent un officier et deux hommes qui procédaient à un inventaire sommaire des marchandises utilisables que contenaient les magasins. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 304 de l’éd. de 1921)
    • Entre des maisons grises, des resserres, des magasins d’outillage, des bars, des trottoirs étroits, la rue de Lappe ouvrait sa médiocre perspective. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Près du commissariat […] un magasin de nouveauté s’intitulait, en lettres énormes également : A la Belle Polonaise. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Une à une les succursales des magasins de luxe parisiens, londoniens ou berlinois fermaient, devant rouvrir, l’été, dans les stations chic : Chamonix, Royat, ou Aix-les-Bains. (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T.2, p.260)
    • Par exemple, nous sommes allés dans un magasin de vêtements de seconde main il n'y a pas si longtemps et nous avons pris deux paires de pantalons à pattes d’éléphant. (Martin Amis, La flèche du temps, Éditions Gallimard, 2014)
  5. (vieilli) Variante de magazine.
    • Le Magasin pittoresque.
    • Le magasin des enfants.
synonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.037
Dictionnaire Français