magister
étymologie
Du latin magister.

nom

SingulierPluriel
magistermagisters

magister \ma.ʒis.tɛʁ\ masculin

  1. (Désuet) Maître d’école de village.
    • Un magister de village.
    • Comme un petit pays de douze et quinze feux ne peut pas toujours nourrir un magister, ils ont des maîtres d’école payés par toute la vallée, qui parcourent les villages, passant huit jours dans celui-ci, dix dans celui-là, et enseignent. (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Le pope et le magister, celui-ci chargé de l’éducation des enfants, celui-là dirigeant la religion des fidèles, enseignaient ces fables d’autant plus franchement qu’ils y croyaient bel et bien.(Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 17-27)
  2. (Péjoratif) Pédant.
    • — Patience ! mon neveu. Ce n’est pas à l’enfant de troupe à sonner la retraite, que diable ! Vous êtes donc bien pressé, monsieur le magister, de voir si j’ai des éperons à mes bottes. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 138.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français