mandale
étymologie
(fin XIXe siècle) Origine obscure : peut-être de l’italien mandala (« envoie-la »), de l’occitan mandalo (« amande »), voire d’une altération de mandoline ou de mandarine, selon les dictionnaires d’argot.

nom

SingulierPluriel
mandalemandales

mandale \mɑ̃.dal\ féminin

  1. (argot) Claque, gifle.
    • Lui prendre le revolver des mains est un jeu d’enfant. Lui administrer une double mandale avec rotation du poignet et prise de carres sur ses pommettes en est un autre. (Frédéric Dard (San-Antonio), En peignant la girafe, Fleuve Noir, 1969, page 198)
    • Y m’a filé une beigne, j’lui ai filé une mandale. (Renaud, « Laisse béton », 1977)
    • On était tous l’égal d’notre frangin de mandales. (Renan Luce, « On n’est pas à une bêtise près », 2009)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français