mangeur
étymologie
 Composé de manger et de -eur.

nom

SingulierPluriel
mangeurmangeurs

mangeur \mɑ̃.ʒœʁ\ masculin (pour une femme on dit : mangeuse)

  1. Celui qui mange. — Note: S’emploie ordinairement avec une épithète.
    • Mon oncle avait une longue canne, terminée par une brochette de fer, au moyen de laquelle il enfilait les limaces et les escargots, mangeurs de salades. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Lorsque a commencé en Afrique la colonisation à proprement parler, la métaphore du cannibalisme a été adoptée par les Européens, qui l’ont retournée contre les Africains. C’étaient maintenant les Africains qui étaient les cannibales, mangeurs de missionnaires. (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, p. 320)
  2. (Figuré) Ce qui consomme ; ce qui absorbe ; ce qui détruit.
    • Nana souriait toujours, mais d’un sourire aigu de mangeuse d’hommes. (Émile Zola, Nana, 1881)
    • C’étaient de grosses voix, fortes, malgré le vent et la présence de la mer, mangeuse de bruits. (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 155.)
  3. (didactique) Consommateur de produits alimentaires.
    • Au-delà de ce risque politique, les distanciations géographiques, économiques, cognitives et politiques, génèrent une crise de confiance des mangeurs vis-à-vis de leur système alimentaire, accentuée par les asymétries de pouvoir. (Nicolas Bricas, « Les enjeux de l'urbanisation pour la durabilité des systèmes alimentaires », chap. 1 de Construire des politiques alimentaires urbaines: Concepts et démarches, ouvrage collectif, Éditions Quæ, 2017, page 31)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français