marionnette
étymologie
De Marion.

nom

SingulierPluriel
marionnettemarionnettes

marionnette \ma.ʁjo.nɛt\ féminin

  1. Figurine que l’on fait mouvoir, ordinairement par des fils, quelquefois par des ressorts, quelquefois simplement avec la main.
    • Une représentation de marionnettes.
    • Une pièce pour marionnettes.
    • George Sand avait installé à Nohant un théâtre de marionnettes.
    • Mais de la silhouette en carton au masque et à la marionnette, l'évolution n'est que normale et toute interne. (Michel Corvin, Le théâtre de recherche entre les deux guerres: le laboratoire art et action, 1974)
    • « Artiste, on donne sa propre vie à ses créations ou bien l’on taille des marionnettes et l’on habille des poupées. » (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 244.)
  2. (Par extension) Quelqu’un qui est manipulé par quelqu’un d'autre.
    • Il est devenu la marionnette de son nouvel ami.
    • Toutes les institutions de la société dans lesquelles s'épuise l'existence humaine ne sont dès lors que jeux de simulacres, tout homme social est une marionnette qui s'ignore. (Bernard Brugière, Les figures du corps, 1991)
    • Sous influence d'un gourou arabe, Chakib Khalil qui vivait à Genève, Messali issu d'un milieu fétichiste, tomba totalement sous l'influence de ce sbire du nationalisme arabe alors en gestation, jusqu'à devenir une marionnette entre ses mains […]. (Tarab Omar, Dans une autre vie, Editions Publibook, 2012, p. 233)
    • Lorsque j’écris, je suis en quête de vérité et de quelque chose qui me dépasse. Parfois, j’ai l’impression – fugace – d’être une marionnette : mes mains bougent toutes seules, mues par un truc mystérieux, venu de je ne sais où. (Melody Gardot : « Je n’ai que 14 ans dans ma deuxième vie »)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français