marnage
étymologie
(Nom commun 1) Mot  composé de marner et de -age. (marner sens 1).
(Nom commun 2) Mot  composé de marner et de -age. (marner sens 2).
(Nom commun 3)De l’ancien français marnage, plus avant, dérivé du latin materia.

nom

SingulierPluriel
marnagemarnages

marnage \maʁ.naʒ\ masculin

  1. (agriculture) Opération qui consiste à mêler à la terre arable une certaine quantité de marne pour amender le sol.
    • Plusieurs auteurs ont attaché une importance exclusive au point de vue du marnage à la composition physique des calcaires, c'est-à dire à la proportion relative de la partie délitable et de la partie non délitable dans l'eau. (M. Pagnoul, Étude des calcaires du Pas-de-Calais, dans Mémoires de la Société impériale des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille, année 1868, 3e série, vol.6, Paris : Didron & Lille: L. Quarré, 1869, p.49)
    • Mais la terre jaunâtre et glaiseuse du Perche, désignée dans le pays sous le nom de gruette ou de bournais, exige périodiquement des marnages, en raison de son acidité. (Jean Vassort, Une Société provinciale face à son devenir: le Vendômois aux XVIIIe et XIXe siècles, 1995, p.29)

nom

SingulierPluriel
marnagemarnages

marnage \maʁ.naʒ\ masculin

  1. Amplitude entre la zone de basse marée et de haute marée définissant l’estran.
  2. (cartographie) (Carte marine) Différence de hauteur d’eau en un lieu, due à la marée astronomique, entre une pleine mer et une basse mer consécutives.

traductions
nom

SingulierPluriel
marnagemarnages

marnage \maʁ.naʒ\ masculin

  1. (Lorraine) Variante de maronage.
    • Bois de marronage, (on dit aussi bois de marnage), bois à bâtir auxquels les usagers ont droit dans certaines forêts.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français