marquage
étymologie
Mot  composé de marquer et de -age.

nom

SingulierPluriel
marquagemarquages

marquage \maʁ.kaʒ\ masculin

  1. Fait de marquer, ou résultat de cette action.
    • Au total, 80 marquages seront effectués et deux caméras sous-marines installées pour les besoins de l’étude qui se déroulera sur 30 mois et comportera plusieurs volets (bibliographie, statistiques des attaque… (« La Réunion: lancement d’une opération de marquage de requins », 20Minutes.fr, 17 octobre 2011)
  2. (Génétique) Introduction de nucléotides modifiés, ou modification chimique de certains nucléotides d’un acide nucléique afin de pouvoir le repérer.
  3. (transport) (infrastructure routière) Expression matérielle de la signalisation fixe.
    • Les panneaux et le marquage remplissent l'importante fonction d'avertir, réguler et guider les usagers de la route. Ils apportent une information visuelle supplémentaire qui vient renforcer la conception existante de la route (par exemple marquages latéraux et sur la chaussée), […]. (Recherche en matière de transport routier et intermodal : Stratégies de sécurité routière en rase campagne, OCDE, 1999, page 68)
    • Marquage de zone, i.e. délimitant un espace où il est interdit de rouler.
  4. (sport) Surveillance attentive et proche d’un membre de l'équipe adverse
  5. (informatique) Action de faire ressortir un élément graphique ou une partie de texte par modification de ses attributs visuels.
  6. (militaire) En opérations navales, tâche qui est confiée à une unité navale et qui consiste à suivre les mouvements d’un mobile désigné.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français