marquis
étymologie
Autrefois aussi « comte de la marche », marchis en ancien français, marchensis en bas latin, il est issu d'un racine germanique marka (voir marque) qui veut dire « frontière ».
De cet même racine dérive « margrave » (de l'allemand Markgraf, de Mark et Graf, mot-à-mot : « comte de la marche ») qui, en français, désigne spécifiquement un « marquis allemand ».

nom

SingulierPluriel
marquismarquiss

marquis \maʁ.ki\ masculin (pour une femme on dit : marquise)

  1. (histoire) Seigneur préposé à la garde des marches, des frontières d’un état.
  2. (titres) Titre de dignité que l’on donnait à celui qui possédait une terre érigée en marquisat par lettre patente.
    • Des impôts considérables accablaient les vilains, écrasait les pauvres gens, épargnant les princes et les ducs, les comtes et les marquis. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • L’Invincible Armada devait avoir pour amiral le marquis de Santa-Cruz ; mais il mourut pendant les préparatifs, et le commandement fut donné au duc de Medina-Sidonia, marin de cour, dont la présomption égalait l’ignorance. (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 11)
  3. (aujourd’hui) Simple titre de noblesse.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 240, Bloud & Barral, 1883)
    • Le vieux marquis tolérait que les pauvres vinssent ramasser les branches mortes, […]. (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée'', 1918)
    • (Figuré) C’est un marquis de Carabas : se dit, par allusion au conte du Chat botté, d’un homme qui possède ou qui se vante de posséder un grand nombre de terres.
  4. (Habillement) Chapeau à trois pointes, tricorne.
    • Le père avait l’air d'un grand seigneur, en veston du matin au soir et coiffé d’un chapeau marquis. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 106.)
    • La mode était aux chapeaux cloches, aux petits marquis fort seyants, aux turbans ornés parfois d’un chou de ruban. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 250.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français