mas
étymologie
De l’occitan mas, plus avant du latin mansus voir manse, maison, masure.

nom

mas \mas\ ou \mɑ\ masculin

  1. Ferme dans le midi de la France.
    • En 2006, lors des travaux de réhabilitation de la Grande Halle, le diagnostic de F. Raynaud décrivait différentes phases d'inhumations paléo-chrétiennes, fosses creusées dans le rocher, tombes en amphores, sous dalle, avec traces de bois et clous de cercueil, des sarcophages en calcaire tendre (beaucoup plus courant que les sarcophages en marbre !) que l’on peut même encore voir in situ sur le flanc de l’extraordinaire « îlot des Mouleyrès ». Cette éminence rocheuse a été créée par le creusement de la voie ferrée et permet d’observer, comme une tranche de gâteau, la couche rocheuse surmontée de terre traversée par des sarcophages, eux-mêmes surmontés d’un mas et d’une chapelle romane ! (Pierre Polomé, Le Sommeil des sarcophages ↗, le 20 avril 2014)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français