menace
étymologie
Du latin minaciae lié à minae (« menaces »). (881) manatce.

nom

SingulierPluriel
menacemenaces

menace \mə.nas\ féminin

  1. Parole ou geste pour marquer sa colère, son ressentiment et pour faire craindre le mal qu’on prépare.
    • Les deux Allemands le tenaient sous la menace de leurs yeux haineux. Pendant un moment Bert vit la mort proche. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 353 de l’éd. de 1921)
    • — Ses menaces ? peuh ! des paroles de soulaud. Comment avait-on pu le supporter et le craindre si longtemps ! (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le ménage Fagerolle se débattit parmi les exploits d’huissiers, les menaces de saisie. Il grêlait des papiers bleus, verts, jaunes. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • Dans ce cauchemar, je ne séparais plus qu’avec difficulté les menaces qu’il fallait prendre au sérieux, du chantage gratuit. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • […]; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n’ont réussi. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Car la menace ne suffit pas pour faire régner l’ordre. Il y faut aussi suffisamment de droit et de progrès pour obtenir le consentement des peuples. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • L’effet a suivi de près la menace.
    • Braver des menaces.
  2. Signes, pronostics qui font craindre quelque chose.
    • Parfois on côtoie le danger sans le percevoir, parce qu’on n’y réfléchit pas, ou que l’on ne croit pas à sa menace. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Les menaces de l’orage, de la tempête.

traductions
traductions
forme fléchie

menace \mə.nas\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de menacer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de menacer.
    • La plaie s’envenime, la mort menace et jamais le blessé ne cesse de « désaccuser » son jeune camarade. (Contributions à l’histoire des mentalités de 1610 a nos jours, Paris, Bibliothèque nationale, 1978, page 242)
    • On voit l’irresponsabilité de l’État qui encourage le développement de secteurs nouveaux (Arts Plastiques, Théâtre, Musique, FLE…) sans donner les moyens en postes pour les faire fonctionner et qui du jour au lendemain dévalorise et menace les nouvelles formations, notamment l’ensemble des centres de Français Langue Étrangère du secteur public (à 90 % vacatarisé). (site Chantal Forestal, Le parcours d'une auto-didacticienne (voyage en « auto-didactie »), in Études de linguistique appliquée, 2002/3)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de menacer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de menacer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de menacer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français