mendigot
nom

SingulierPluriel
mendigotmendigots

mendigot \mɑ̃.di.ɡo\ masculin (pour une femme on dit : mendigote)

  1. Mendiant.
    • L’étranger, arrivant au chef-lieu du plus riche département de France et s’y voyant accueilli par des séquelles de mendigots d’origine caravanière, se demande à quoi pense, chez nous, l’élite dirigeante. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Vous sentiez des gens collants et tenaces, des mendigots de privilèges et de faveurs, à qui il ne pouvait entrer dans le crâne que M. Jean Erlane soit traité comme le fils d’un de ses fermiers !… (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 158.)
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu’une brigade de flics avait cernés. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 79)
    • ''Pour témoigner sa joie, elle chanta joyeusement, d’une voix suraiguë, une chanson composée par un agent électoral pour les élections municipales :/>À bas Chanot/>Ce mendigot/>Sans plus attendre/>Il faut le pendre… (Marcel Pagnol, Le temps des secrets'', 1960, collection Le Livre de Poche, page 24)

    • Cui-Cui était une figure populaire du pavé germanopratin. [...] Mendigote excentrique, elle [...] avait déjà perdu pas mal de plumes. Dans sa jeunesse, disait-on, elle avait exercé le plus vieux métier du monde. (Gérard Oberlé, chronique du 19 février 2004 sur France Musique, reproduite dans La vie est ainsi fête, Grasset, 2007, p. 231)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français