mentor
étymologie
(Début du XVIIIe siècle) Antonomase de Mentor#fr|Mentor qui, dans la mythologie grecque, est le précepteur de Télémaque et l’ami d’Ulysse. Le Les Aventures de Télémaque (Fénelon) de François de Salignac de La Mothe- '=oui popularise le nom.

nom


mentor \mɑ̃.tɔʁ\ ou \mɛ̃.tɔʁ\

  1. Celui qui sert de guide ou de conseiller à quelqu’un.
    • Élève de mathématiques spéciales, il devenait ainsi, aux heures d’études, le mentor de ses camarades de classe. On lui obéissait sans effort ; son caractère simple et sérieux, le sentiment qu’il avait de la dignité individuelle lui rendaient facile l’autorité. (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, page 20)
    • Ce soir-là, Joseph ne dîna pas, et, dès huit heures et demie, sonnait à la porte du professeur de mathématiques qui lui servait de mentor. (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 91)
    • Le rêve de Bouteflika n’a jamais été d’être Boumedienne, son mentor des années 1970. Non, sa fascination va vers Hassan II. (Kamel Daoud, La renaissance du corps algérien, Le Point, n° 2427, 7 mars 2019, page 46)
    1. (Économie) (gestion d’entreprise) Cadre chargé d’améliorer les compétences et la réussite professionnelle d’un individu ou d’une équipe.
    2. (arts) Personne chargée de conseiller sur le plan artistique et commercial un artiste ou un groupe pour lui permettre d’atteindre une plus grande notoriété.
antonymes
traductions
Mentor
étymologie
Du latin .

nom propre

Mentor \mɑ̃.tɔʁ\ masculin

  1. précepteur#fr|Précepteur de Télémaque et l’ami d’Ulysse.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français