menuisier
étymologie
(1227) De menuiser, « travailler le menuise », ce dernier mot signifiant « menu bois », et du latin populaire minutiare, « rendre menu ». Ce mot était originellement réservé à celui qui travaillait les petites pièces de bois, charpentier s’appliquant à celui qui travaillait les grosses pièces.
Au XVIIIe siècle, on l’employait pour d’autres métiers, comme par exemple « menuisier en étain ».

nom

SingulierPluriel
menuisiermenuisiers

menuisier \mə.nɥi.zje\ masculin (pour une femme on dit : menuisière)

  1. (menuiserie) Artisan qui travaille le bois pour en faire des meubles ou des pièces utiles pour les bâtiments.
    • À peine une salle était-elle cloisonnée que les menuisiers s’en emparaient pour y poser les boiseries et les vitrines, les tapissiers la tendaient d’étoffe, des ouvriers spéciaux la parquetaient de linoléum. (Revue philanthropique, vol. 7, Masson, 1900, page 266.)
    • Vous préviendrez au village qu'on sonne en première classe et vous vous occuperez du prêtre, du fossoyeur et du menuisier ! (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français