mercredi
étymologie
Du latin Mercurii dies.

nom

SingulierPluriel
mercredimercredis

mercredi \mɛʁ.kʁə.di\ masculin

  1. Troisième jour de la semaine. Suit le mardi et précède le jeudi
    • L'autre grande place de Parthenay, […], comme tous les mercredis grouillait de paysans en blouses bleues toutes neuves rêches comme des chasubles, de paysannes arborant sur leurs têtes leurs gâtinelles aux longs rubans de moire blanche, de maquignons, leurs fouets autour du cou, des bouviers, l'aiguillon à la main comme une lance, […]. (Michel Ragon, La Louve de Mervent, éd. Albin Michel, 1985, livre 2, chap. 1)
    • Hier matin, vous n'êtes pas allé marcher avec le club, comme tous les mercredis. Comme par hasard, c'est le jour où votre voisin se fait assassiner. Il insista lourdement sur ce dernier mot. (Jean-Luc Loiret, On ne meurt jamais par hasard : Polar régional, La Crèche : Geste Éditions, 2019, chap. 16)

traductions
adverbe

mercredi \mɛʁ.kʁə.di\ adverbe de temps

  1. Le jour du mercredi. Note d’usage : Peut être suivi de matin, soir ou une date sans article.
    • Je pars mercredi.

traductions
interjection

mercredi \mɛʁ.kʁə.di\

  1. (populaire) (Par euphémisme) Se dit parfois afin de ne pas dire le juron merde.
    • Mer…credi !
    • Je ne savais pas que dans un autre langage cette joie de vivre se nomme brutalité, éducation vulgaire. Que la bonne, pour les petites filles, consiste à ne pas hurler comme une marchande de poisson, à dire zut ou mercredi, à ne pas traîner dans la rue. (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 341)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français