messe basse
étymologie
 Composé de messe et de bas.

locution nominale


messe basse \mɛs bas\ féminin

  1. (christianisme) Messe que le prêtre dit sans chanter et où il ne fait que réciter les prières.
    • Il partait de chez lui à huit heures et demie, se rendait à l’église où il assistait à la messe basse, puis commençait à donner ses leçons. (Zsolt Harsanyni, La vie de Liszt est un roman, traduit en français par Françoise Gal)
  2. (Par extension) (Au pluriel) Conversation à voix basse destinée à ne pas être entendu par l’entourage des acteurs de la conversation.
    • Tête baissée, il observe par-dessous ses paupières en berne la messe basse de l’officier français du 5e Bureau et du commissaire du contre-espionnage aux yeux bleus chargés de menaces. Les deux hommes chuchotent sur le pas de la porte, sans perdre un seul de ses mouvements. (Jean-Pax Méfret, Un flic chez les voyous)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français