meule
étymologie
Du latin mola.
Pour la meule de foin, l’origine est incertaine ; ce terme provient peut-être d’un mot gaulois de type mula (comparer avec l’irlandais mul).

nom


meule \møl\ féminin

  1. Roue en pierre, en bois, qui sert à broyer en tournant.
    • Il faut environ 3 chevaux-vapeur pour une paire de meules qui moud 15 à 16 hectolitres de blé par 24 heures. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 113)
    • Meule de dessus ou meule couranteMeule de dessous ou meule gisante.''
  2. (Par extension) Roue de grès, de fer ou d’acier, de bois, etc., dont on se sert dans diverses professions pour aiguiser, user, polir, etc.
    • Il faut, pour avoir un aiguisage parfait, que la vitesse de l’organe à aiguiser soit bien en rapport avec la vitesse de la meule ou du cylindre aiguiseur […] (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le boutonnier traditionnel presse la nacre ou la corne qu'il découpe et transforme en petits galets ronds ou en pions. Puis il les façonne au tour ou à la meule pour leur donner une forme arrondie, les perce et les polit avant de les teinter, de les décorer ou de les graver. (Dictionnaire de l'artisanat et des métiers, Institut supérieur des Métiers, éditions Le Cherche-midi, 2012, p. 54)
  3. (Par extension) Objet qui a la forme ronde et plate de la meule.
    • Un docteur nommé Élébotham, coiffé d’une meule de flanelle qui étincelait de pierreries, se leva et dit : « […] ». (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Devant une table, encombrée par un chanteau de pain, une demi-meule de gruyère et une innombrable quantité de bouteilles vides, les deux amis qu’on croyait morts devisaient paisiblement comme des sages. (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  4. (Agriculture) Monceau de bottes de foin, de gerbes de blé, de seigle, etc., dressé dans les champs auquel on donne ordinairement une forme conique, afin que la pluie glisse dessus plus facilement.
    • ''Donc, Booz dans la nuit dormait parmi les siens ;/>Près des meules, qu’on eût prises pour des décombres,/>Les moissonneurs couchés faisaient des groupes sombres ;/>Et ceci se passait dans des temps très anciens. (Victor Hugo; Booz endormi dans La légende des siècles'')

    • La carbonisation se fait toujours sur place. Il existe différents procédés ; celui qui est suivi dans les Ardennes consiste à former, avec les charbonnettes, des meules qui contiennent environ 50 stères. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 164)
  5. (chasse) Base dure et raboteuse du bois des cerfs, des daims et des chevreuils.
  6. (argot) (FR) Motocyclette, mobylette.
    • Ses morts !!! On m’a tchouré ma meule !!! (Dominique Audui, Réflexions à partir de Figuerolles - La piche, site thierryarcaix.com.)
  7. Synonyme de carassin commun (poisson).
  8. Tas de substrat (compost, fumier ou autre) sur lequel est pratiquée la culture de champignons.
  9. (zoologie) (En particulier) Tas de mâchis de végétaux que les fourmis champignonnistes utilisent pour faire pousser leur champignon symbiote.
  10. Morceau de verre qui reste attaché à la canne du verrier après que l’objet soufflé en a été détaché.
  11. (argot) (Au pluriel) Fessier ; fesses.
    • Tu laisseras des traces comme l’escargot ou la limace, cette démunie. Il y aura des auréoles sur ton linceul, pas derrière ta tête : sous tes meules l’ami, sous tes meules. (San Antonio, L’Année de la moule, Éditions Fleuve noir, 2010)

traductions
traductions
traductions
traductions
  • allemand : Pilzgarten
  • anglais : fungus garden

forme fléchie

meule \møl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de meuler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de meuler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de meuler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de meuler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de meuler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français