millier
étymologie
(ca. 1100) Du latin milliarium (voir milliaire) ou  composé de mille et de -ier.

nom

SingulierPluriel
milliermilliers

millier \mi.lje\ masculin

  1. Nom de nombre collectif exprimant la quantité de mille.
    • Un bon terrain peut fournir jusqu’à cent milliers de betteraves par hectare, j’en ai même récolté jusqu’à cent vingt sur un pré nouvellement défriché. (Jean-Antoine Chaptal, Mémoire sur le sucre de betterave, Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 1, 1818 (pp. 347-388))
    • Nous avons constaté l'essor d'Alès, et Nîmes même a gagné quelques milliers d'âmes de 1912 à 1926. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le rezzou comprendrait un millier d'hommes avec deux fois autant de chameaux de selle et de bât. (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 34)
    • À l’apogée de l'empire maritime athénien, un millier de cités lui versaient un tribut. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • Ce n'est qu'en 1930 que son assistant, Clyde Tombough, a trouvé, après une recherche exhaustive parmi des milliers de plaques photographiques, une nouvelle planète. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
  2. Nombre indéfini, mais considérable.
    • Et nous autres, leurs fils lointains, à travers les milliers d'années, nous ne sommes guère moins touchés en lisant aujourd’hui ces vénérables enfances du genre humain. (Jules Michelet, Bible de l'Humanité, Calmann-lévy, 1876, p.28)
    • Il serait bon encore d'invoquer la protection du grand thaumaturge vers qui des milliers et des milliers de pèlerins venaient de toutes les provinces, de toutes les nations. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Au plafond de ma chambre pendait un attrape-mouches. Elles étaient légion, les mouches ! Des milliers à vibrionner dans la tringle du store. (Christian Cogné, Requiem pour un émeutier: La naissance d'un tiers monde de l'éducation, Actes Sud Littérature, 2013, chap. 5)

traductions
Millier
nom de famille

Millier

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français