ministère
étymologie
Du latin ministerium.

nom

SingulierPluriel
ministèreministères

ministère \mi.nis.tɛʁ\ masculin

  1. Emploi ou charge qu’on exerce.
    • Ces sortes d'affaires s'instruisent sans huissiers ni défenseurs. Le ministère de ceux-ci est déclaré n'être pas obligatoire, et le surcroît de frais qu'il eût occasionné être irrépétible. (Revue pratique de droit français: jurisprudence, doctrine, législation, dirigée par A. Marescq & E. Dujardin, tome 28, 1880, p. 208)
    • Satisfaire aux obligations, remplir les devoirs de son ministère.
  2. (En particulier) (droit) Fonction d’un huissier.
    • Opérer une saisie par ministère d’huissier.
  3. (En particulier) (religion) Sacerdoce, fonctions d’un prêtre.
    • Je fus un instant sur le point de céder, et de me servir de son ministère, non point pour lui dire ce qu'il attendait sans doute, un grand secret, mais afin de m'éprouver moi-même, et de savoir ce que ces secours religieux produiraient sur mon esprit. (Barthélémy Saint-Hilaire, Louvel, dans la Revue des deux mondes, V.6, 1832, p.288)
  4. Entremise de quelqu’un dans une affaire, le service qu’on rend à une autre personne dans quelque emploi, dans quelque fonction.
    • Il nous a offert, il nous a prêté son ministère. — Vous pouvez compter sur son ministère.
  5. (En particulier) Fonction des ministres chargés du soin des affaires publiques et dont l’ensemble constitue le gouvernement.
  6. (Spécialement) Le département qu’ils administrent.
    • La première escarmouche se produit avec la discussion relative aux crédits nécessités par la création de deux ministères nouveaux : celui des Postes et Télégraphes et celui des Beaux-Arts. (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p.209)
  7. Temps pendant lequel la personne dont on parle a été ministre.
    • Il s’est fait de grandes choses pendant son ministère.
  8. (Par extension) Ensemble des bureaux placés sous la direction d’un ministre et aussi le bâtiment où se trouvent ces services et la résidence du ministre.
    • Les bureaux d’un ministère.
    • Aller au ministère.
    • Il passa devant le ministère de la Guerre.
  9. (collectivement) (vieilli) (politique) Ensemble des ministres ; gouvernement.
    • Le ministère était opposé à cette proposition.
    • Entrer dans le ministère. — La chute du ministère. — Former, remanier un ministère.
synonymes
Période pendant laquelle un ministre a exercé sa fonction

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français