ministère public
étymologie
 Composé de ministère et de public.

locution nominale

ministère public \mi.ni.stɛʁ py.blik\ masculin singulier

  1. Institution de l’État chargée des poursuites dans les affaires pénales. Magistrature établie près de chaque tribunal pour y veiller aux intérêts publics et y requérir l’application des lois.
    • Le procureur, représentant du ministère public, agit au nom de la société et soutient l’accusation au cours de la procédure. (Le Monde, 10 février 2006)
    • Le ministère public détient des preuves directes contre ces trois individus […]. (Le Devoir, 12 septembre 2003)
    • Selon le sens des mots, un délateur serait en effet une personne qui dénonce pour des « motifs méprisables » (comme l’appât du gain). Or les criminels qui acceptent de témoigner pour le ministère public le font-ils « nécessairement » pour des motifs méprisables […]? (Le Devoir, 22 mai 2002)
    • Une plainte privée suffit à entraîner une poursuite d’office de la part du bailli comtal, assisté par la suite par des cours féodales de droit commun. L’apparition de ce « ministère public » avant la lettre [au XIIe siècle], chargé d’engager des poursuites de sa propre initiative contre les criminels, est une des créations maîtresses du Moyen Âge. (Vauchez, André, « Une normalisation sévère », dans Histoire du Moyen Âge - Tome III, Éditions Complexe, 2005)
  2. Magistrat qui, dans les causes civiles ou criminelles, porte la parole au nom de la société.
synonymes
traductions
  • anglais : public prosecution
  • italien : pubblico ministero
  • portugais : Ministério Público



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français