mirer
étymologie
Du latin mirari.

verbe

mirer \mi.ʁe\ transitif conjugaison (pronominal : se mirer)

  1. Viser, regarder avec attention l’endroitdoit porter le coup d’une arme à feu, d’une arbalète, etc.
    • Mirer le but. - Mirer son gibier.
    • Mais il faut dire que le plus spirituel des peintres modernes n’inventerait pas de charge si comique. L’animal tenait dans une de ses pattes de devant une raquette aussi grande que lui, et se dressait sur ses pattes de derrière pour mirer une énorme balle que lui renvoyait un gentilhomme en habit brodé. (Honoré de Balzac, La Maison du chat-qui-pelote, Houssiaux, 1855)
  2. Regarder des œufs, en les plaçant entre son œil et la lumière, pour s’assurer qu’ils sont frais.
  3. (pronominal) Se regarder dans un miroir ou dans autre chose qui renvoie l’image des objets qu’on lui présente.
    • …j'allai prendre, de la main de mon acolyte, la serpe et la lanterne au moment où une superbe truite venait se mirer; je l'amenai à la surface. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français