mirette
étymologie
Du français mirer, se mirer.

nom

SingulierPluriel
mirettemirettes

mirette \mi.ʁɛt\ féminin

  1. (Ancien français) Miroir (à main).
  2. (botanique) Variété de campanule dite aussi miroir de Vénus [legousia speculum-veneris (L.) Chaix].
  3. (technique) (Par analogie de forme avec un miroir à main) Sorte de spatule dont les modeleurs se servent pour enlever l'excédent de glaise sur l'ébauche.
  4. (technique) (Par extension) Petit outil de maçon pour faire les joints.
  5. (technique) (Par extension) Sorte de règle de paveur.
  6. (Au pluriel) (Par métonymie) (populaire) (Désuet) (Au pluriel) Yeux.
    • C’est jaune pétard, rouge sang, rose fuchsia et vert fluo, kitsch en diable, mais, dans la nuit de l’hiver, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il y a de quoi écarquiller les mirettes. (La révolution culturelle des lanternes chinoises)
    • À quand le milliard de pixels ? Il y a une semaine, à la Villette, Canon en a mis plein les mirettes. Le constructeur a présenté deux prototypes d’appareils photos […] (Nathalie Lamoureux, « Les cadors de l’image », Le Point, n° 2253, 12 novembre 2015).
    • Il y a même de l’humour, avec une Beetle nouvelle génération de Volkswagen, dont les phares-mirettes sont rehaussés de faux cils extrêmement longs et langoureux. (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 64.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français