missel
étymologie
(XIIe siècle) Du latin missalis qui donne messel en ancien français.

nom

SingulierPluriel
misselmissels

missel \mi.sɛl\ masculin

  1. Livre qui contient les prières de la messe.
    • Ce prieur est, comme on dit, un prêtre franc et gaillard, qui préfère la coupe et le cor à la cloche et au missel. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Van Helsing ouvrit le missel, commença à lire ; Quincey et moi lui répondîmes de notre mieux. (Bram Stoker, Dracula, l’homme de la nuit, 1897, traduction de Ève Paul-Margueritte et Lucie Paul-Margueritte, 1920)
    • La première traduction intégrale en français de la Bible liturgique a été validée par le Vatican à l’été 2013. Mais ce feu vert est resté sans effet à ce jour sur la manière de réciter la plus célèbre prière chrétienne à l’église, où c’est le missel (livre de messe) qui a cours. (« Révolution pour les chrétiens : un nouveau “Notre Père” en décembre » ↗, Le Point le 31 mars 2017)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français