mitrailler
étymologie
(1794) dénominal#fr|Dénominal de mitraille#fr|mitraille.

verbe

mitrailler \mi.tʁɑ.je\ ou \mi.tʁa.je\ intransitif ou transitif conjugaison

  1. (vieilli) Tirer le canon à mitraille.
    • On a mitraillé pendant une heure.
    • On a mitraillé l’ennemi.
    • Nous avons été mitraillés pendant toute la nuit.
  2. (analogie) Tirer à la mitrailleuse ou à la mitraillette.
    • Le tirailleur au F.M. mitraille à trois mètres de lui des gens qui décanillent. C'est la fuite vers les portes cochères. (Jacques Arena, Guernibab-el-oued (suivi d’Isly), Vallauris : Editions APE, 2011, p. 271)
  3. (Par extension) Tirer avec quelque arme à feu à feu nourri.
  4. (Figuré) Photographier rapidement et abondamment.
    • Quant à moi, j’ai été mitraillé par les photographes. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. XXVI, Série noire, Gallimard, 1956, p. 231)
    • L’ambiance est plutôt paisible, les uns et les autres déambulent parmi les voitures, quelques photographes semi-professionnels mitraillent les plus intéressantes. (Stéphanie Maurice, La Passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 53.)
  5. Mitrailler quelqu’un de questions : (Figuré) Le harceler de questions.
    • C’est aussitôt après qu’elle commença à me mitrailler de questions. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. XXI, Série noire, Gallimard, 1956, p. 189)

traductions
  • espagnol : ametrallar



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français