mitraillette
étymologie
 Composé de mitraille et de -ette.

nom

SingulierPluriel
mitraillettemitraillettes

mitraillette \mi.tʁa.jɛt\ féminin

  1. Pistolet-mitrailleur.
    • Le para était à côté de moi : le canon de sa mitraillette me heurtait les côtes : « Il y en a un bon tas là-dedans pour vous, si vous faites le con. » (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Sus à l’ennemi ! Aurèle sonne le hallali. Tout à l’heure, il pensait rafale de mitraillette, sulfatage, pruneaux. Mais la balle de métal est trop noble : par elle meurent les héros. (Gilles Rosset, Masculin singulier, René Julliard, 1962, page 202)
    • Tout se passe rapidement, les Allemands fouillent le véhicule, ainsi que les deux officiers et découvrent alors, dans le portefeuille du capitaine Mulsant, une notice explicative sur le fonctionnement de la mitraillette « Sten ». (Roger Colson, Le réseau "Jean-Marie" au combat, France-Empire, 1984, page 89)
    • Pour répondre à ces attaques, le commandement marocain envoie des unités de mokhazni, c’est-à-dire des supplétifs mal encadrés et armés de copies de mitraillettes Berreta fabriquées à Fès sous licence italienne, […]. (Mahjoud Tobji, Les officiers de Sa Majesté : Les dérives des généraux marocains 1956-2006, Fayard, 2006, chap.4)
  2. (Belgique) Demi-baguette dans laquelle on met des frites, une viande cuite à la friture et éventuellement de la sauce.
    • Il a commandé une mitraillette fricadelle, une mitraillette avec fricadelle.
synonymes
Arme à feu
Pain



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français