mobile
étymologie
Du latin mobilis, même sens.
La désignation par ce mot des sculptures d’Alexander Calder a été initiée par Marcel Duchamp en 1932.

adjectif

SingulierPluriel
mobilemobiles

mobile \mɔ.bil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se meut ou qui peut être mû, qui n’est pas fixe.
    • Un petit levier, qui jusqu’ici s’obstinait à ne pas fonctionner, était devenu mobile. Il le poussa doucement vers la droite : l’aile gauche modifia mystérieusement sa bordure extrême, […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 376 de l’éd. de 1921)
    • Le o haka mairi est un devoir filial important pour les japonais. Cependant, aujourd’hui, ces derniers sont plus mobiles qu’auparavant et ne vivent plus forcément dans leur ville natale. Revenir sur les tombes de leurs ancêtres peut s’avérer difficile, voire impossible s’ils vivent à l’étranger, et cela peut revenir très cher.(Dantan, Le Shunbun no Hi : célébrer l’arrivée du printemps au Japon ↗ Le Journal du Japon le 20 mars 2017)
  2. Qui change facilement.
    • Physionomie mobile.
    • (Figuré) Caractère mobile, Caractère changeant.
    • Imagination, esprit mobile, Imagination, esprit qui reçoit aisément des impressions différentes.
  3. (info) Conçu pour les appareils mobiles.
    • Une application mobile.
    • Un système d’exploitation mobile.
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
mobilemobiles

mobile \mɔ.bil\ masculin

  1. (ellipse) (militaire) Agent de la garde mobile.
    • Le chemin de fer établi pour le service du camp emmena les mobiles au Petit-Mourmelon, d'où une première étape les conduisit à leur campement, le sac au dos. (Amédée Achard; « Récits d'un soldat - Une Armée Prisonnière; Une Campagne Devant Paris » -1871)
    • À Épinal, depuis quatre jours, 4,000 mobiles sans armes. (Message du préfet du Rhône au Ministère de l'Intérieur du 7 août 1870, cité dans : Émile de Girardin, Le dossier de la Guerre de 1870, 1877)
    • Le mais, c'est qu'il y a que les gars, ils en ont marre de s'en prendre plein la figure. Et je les représente. Et y a pas qu'eux ! Y a tous les collègues ! Les bacqueux, les CRS, même la BRI, et les Mobiles. Vous les avez tous jetés dans la rue, au carnage ! Tous les samedis ! Alors. (David Dufresne, Dernière sommation, Éditions Bernard Grasset, 2019)
  2. (physique) Corps susceptible d’être mis en mouvement. Point ou objet qui se déplace ou en a la possibilité.
    • Soit un mobile M soumis à une force F…
    • Le mobile que j'ai lancé a décrit une parabole !
    • Un mobile imprime une partie de son mouvement à un autre mobile qu’il rencontre.
  3. (horlogerie) Roue ou autre pièce du mouvement d’une montre ou d’une pendule, qui tourne sur son pivot.
  4. (Figuré) Ce qui pousse à agir, ce qui excite à faire quelque chose.
    • L’amour de la gloire est le mobile de grandes actions.
    • L’appât du gain est son unique mobile.
    • Il n’y a eu dans sa conduite aucun mobile intéressé.
  5. (ellipse) (Télécommunications) Téléphone portable.
    • Si vous envisagez de prendre un de ces mobiles avec votre Mobicarte, vous devez le faire désimlocker (gratuit après 6 mois, payant avant). (Mobiles magazine, n° 16, avril 1999, p. 20)
    • Puis je m'affaire à extraire le téléphone portable – on dit le « mobile » chez MaxyTel, où le « portable » continue de désigner un micro-ordinateur – de ma sacoche. (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 62)
    Note: Avant l'introduction du téléphone portable, le nom mobile a pu désigner des radiotéléphones installés sur des véhicules.
  6. Type de sculpture créée (ou, plus tard, inspirée) par l’américain Alexander Calder à partir de 1932, dont certains éléments changent de disposition en fonction du vent ou de divers mécanismes.
    • Garantier contemplait, à travers la baie vitrée, les mouettes qui se débattaient au-dessus de la mer ; il s’efforçait d’oublier que c’étaient des choses vivantes et de n’y voir que des signes géométriques vivants, blancs et gris, assez comparables aux mobiles de Calder. (Romain Gary, Les Couleurs du jour, Gallimard, 1952, chapitre 8)
synonymes

Militaire (1) :


traductions
traductions
traductions
traductions
Mobile
étymologie
Du plus ancien Maubile d’origine amérindienne.

nom propre

Mobile \mɔ.bil\

  1. (Géographie) Fleuve de l’Alabama aux États-Unis.
  2. (Géographie) Ville du sud-ouest de l’Alabama aux États-Unis située sur le Golfe du Mexique, à l’embouchure de ce fleuve.
    1. (territoires) Comté de l’Alabama autour de cette ville.
  3. (Géographie) Village de l’Arizona aux États-Unis.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français