mobilisation
étymologie
 Composé de mobiliser et de -ation.

nom

SingulierPluriel
mobilisationmobilisations

mobilisation \mɔ.bi.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (juri) Action de mobiliser.
  2. (militaire) Action de mobiliser des troupes pour faire la guerre.
    • Depuis les premières heures de la mobilisation, nos corps de couverture sont en place, attendent un ennemi qui, contre tous les pronostics ne vient pas. (Victor Margueritte; Au bord du Gouffre -1919)
    • À ce moment, la guerre tomba brutalement, sans crier gare. Le deuxième jour de mobilisation, Fagerolle se vit jeté dans un wagon à bestiaux, parmi les vomissures et les gueulements patriotiques d'un certain nombre de citoyens français. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Dès les premiers jours de la mobilisation (2 août 1914 = 9 Ab 5694), les israélites français répondirent à l'appel de la Patrie en danger. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Figuré) Action de mettre en œuvre.
    • Dix ou vingt mille cornes, klaxons et trompes proclament éperdument la mobilisation du plaisir. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français