mollusque
étymologie
(XVIIIe siècle) Du latin mollusca, dérivé de mollis#la|mollis (« mou »).

nom

SingulierPluriel
mollusquemollusques

mollusque \mɔ.lysk\ masculin

  1. (biologie) Animal invertébré à corps mou, appartenant à l’embranchement des mollusques ou Mollusca.
    • Le mollusque par excellence qui distille la perle, c’est l’huître perlière, la méléagrine margaritifera la précieuse pintadine. (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers)
    • À cette place, la grève était couverte de mollusques comestibles, qui furent recueillis et mangés crus ou cuits, suivant l’espèce. (Jules Verne, Le Village aérien)
    • La voûte des petites cavernes formées par l'entassement des rochers était revêtue d’une couche mamelonnée d’ascidies simples, espèces de mollusques qui vivent et meurent sans changer de place. (A. de Quatrefages, L’archipel de Chausey, La Revue des Deux Mondes, t. 30)
    • Parmi les mollusques, rappelons que l'un d'eux fournit l'onyx qui était utilisé comme parfum dans l'antiquité. (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p.15)
    • De l'œuf sort une larve nageante, le miracidium, qui pénètre dans un mollusque gastéropode d’eau douce. (Claude Combes, Annie Fournier, Xia Mingyi, Les schistosomes, dans Pour la science, n° 116, juin 1987, p. 80)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Personne molle.
    • Tu oses me reprendre en défendant des gens que je méprise : moi, je te trouve mou, triste mollusque! (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, p. 111.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.040
Dictionnaire Français