monarque
étymologie
Du latin monarcha, issu du grec ancien μονάρχης, variante de μόναρχος,  composé de μόνος, mónos (« seul ») et de ἀρχός, arkhós (« dirigeant »), littéralement « seul dirigeant ».

nom

SingulierPluriel
monarquemonarques

monarque \mɔ.naʁk\ masculin

  1. Chef d’une monarchie, qui règne seul dans un pays.
    • Tu penses du prince Jean, comme moi, qu’il est trop faible pour faire un monarque résolu, et trop despote pour faire un monarque faible ; trop insolent et trop présomptueux pour devenir populaire, et trop inconstant et trop timide pour être longtemps un monarque quelconque. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le roi, la reine et la princesse se levèrent en poussant un cri d’horreur. Le monarque allongea à l’insolent commissionnaire un grand coup de pied qui l’envoya cogner de la tête un domestique. (Charles Deulin, Manneken-Pis)
    • Ils le mirent au courant de leur projet de rébellion contre le monarque pour venger la mort de leur père et l’incitèrent à y participer aussi. (Mak Phoeun, Histoire du Cambodge de la fin du XVIe siècle au début du XVIIIe siècle, Paris : Presses de l'École française d'Extrême-Orient, 1994, chap. 7)
  2. (zoologie) (sens étroit) Synonyme de grand monarque (papillon).
  3. (zoologie) (sens large) Synonyme de danaïné (papillon).
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français