monter en épi
étymologie
De monter et épi.

locution verbale

monter en épi \mɔ̃.te.ɑ̃‿ne.pi\

  1. Faire apparaître ses épis, en parlant d’une céréale.
    • […], on doit s'étonner qu'on n'ait signalé qu'une fois un événement qui a beaucoup nui à ses succès : je veux dire l'extrême sécheresse qui a régné dans les commencemens de juin , à l'époque où ce froment montait en épi. (« Compte rendu de la culture du blé Lammas dans le département de l'Aube », par M, Dubois, séance du 25 juin 1824, dans les Mémoires de la Société académique d'agriculture, des sciences et arts du département de l'Aube, vol. 9, 1er trimestre 1824, Troyes : Imprimerie de Sainton fils, p. 80)
    • En m'envoyant mon froment, M. Renard me fit observer que je semais beaucoup trop tôt, que ce froment devait se semer après la récolte des betteraves en décembre, et qu'il fallait semer épais, à raison de 2 hectol. 1/2 à l'hectare, de façon que tous les pieds montassent en épi ensemble sans taller. (Journal d'agriculture pratique, vol. 1, Librairie agricole de la maison rustique, 1899, p.718)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français