monument historique
étymologie
 Composé de monument et de historique.

locution nominale


monument historique \mɔ.ny.mɑ̃ is.tɔ.ʁik\ masculin

  1. (histoire) Bâtiment représentatif de l’histoire d’un lieu.
    • Nous posons donc en fait qu’il n’y a peut-être pas en France à l’heure qu’il est une seule ville, pas un seul chef-lieu d’arrondissement, pas un seul chef-lieu de canton, où il ne se médite, où il ne se commence, où il ne s’achève la destruction de quelque monument historique national, soit par le fait de l’autorité centrale, soit par le fait de l’autorité locale de l’aveu de l’autorité centrale, soit par le fait des particuliers sous les yeux et avec la tolérance de l’autorité locale. (Victor Hugo, Guerre aux démolisseurs, 1832)
    • […] loin de présenter la quasi-universalité du monument dans le temps et dans l’espace, le monument historique est une invention, bien datée, de l’Occident. (Françoise Choay, L’Allégorie du patrimoine (1992), éd. Seuil, coll. la couleur des idées, 1999 (édition revue et augmentée) ISBN 2-02-0300230, chap. Monument et monument historique, p. 20)
    • Le monument historique entretient un rapport autre avec la mémoire vivante et avec la durée. (Françoise Choay, L’Allégorie du patrimoine (1992), éd. Seuil, coll. la couleur des idées, 1999 (édition revue et augmentée) ISBN 2-02-0300230, chap. Monument et monument historique, p. 21)
  2. (En particulier) (admin) Bâtiment ou objet protégés par l’administration en raison de son intérêt artistique, architectural ou historique pour le préserver de la destruction et l’entretenir en bon état. La dénomination change selon le pays.
    • La commission des monuments historiques.
  3. (Figuré) Personne chargée d’histoire :
    1. Avec nuance caricaturale :
      • Son costume porte le cachet de toutes les époques qu’il a traversées. 1790 lui a légué le tricorne et la queue ; de l’empire il a conservé le pantalon charivari qui flattait infiniment les vieux grognards de la garde impériale ; 1848 a chargé ses épaules d’un carrik café au lait. Ainsi affublé, notre homme est un monument historique qui mériterait de prendre place dans un musée. (Les Français peints par eux-mêmes, 1841)
    2. Avec nuance respectueuse :
      • Pour la plupart des officiers généraux, De Gaulle est une sorte de monument historique auquel on ne touche pas. (Pierre Démaret, Christian Plume, Objectif de Gaulle‎, 1973)

traductions
  • anglais : listed building
  • italien : monumento storico
  • russe : исторический памятник



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français