mortaise
étymologie
(XIIIe siècle) De l’ancien français mortaise.

nom

SingulierPluriel
mortaisemortaises

mortaise \mɔʁ.tɛz\ féminin

  1. (arts) Entaille, généralement de section rectangulaire, pratiquée dans une pièce de bois ou de métal pour y recevoir le tenon d’une autre pièce quand on veut les assembler.
    • Les deux longs côtés de la mortaise qui répondent à la largeur du tenon , doivent toujours être dirigés parallèlement au fil du bois. (A. R. Émy, Traité de l’art de la charpenterie, vol. 1, 1837, p. 262)
    • Quand on veut que la cheville fasse tirage, on perce d’abord la mortaise de part en part, le tenon n’y étant pas ; on met le tenon en place, on marque les trous, on retire le tenon, on perce les trous un peu plus haut qu’ils ne doivent l’être. (Alexandre-Édouard Baudrimont, Dictionnaire de l’industrie manufacturière, commerciale et agricole, t. 10, Baillière, 1841, p. 593)
    • Lorsque le tenon joue dans la mortaise, l'assemblage se trouve promptement détruit par les efforts auxquels il est nécessairement soumis. (De la charpente: comprenant les assemblages, les poutres armées, […], et la manière d'exécuter ces ouvrages, Bruxelles : au bureau de la Bibliothèque rurale, 1852, p. 8)
  2. (marine) Vide d'un moufle où l'on met le rouet, trou dans lequel passe la tête du mât de hune.

traductions
forme fléchie

mortaise \mɔʁ.tɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de mortaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de mortaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de mortaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de mortaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de mortaiser.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français