morue
étymologie
De l’ancien français morlue, composition du breton mor et de l’ancien français lus, luz, du latin tardif lucius.

nom

SingulierPluriel
moruemorues

morue \mɔ.ʁy\ féminin

  1. (zoologie) Poisson de mer du genre Gadus, pêché entre autres à Terre-Neuve.
    • Au cours du 20e siècle, alors que la Baltique s’eutrophisait, la biomasse et les débarquements de trois espèces de poissons (la morue (Gadus morhua), le hareng et le sprat (Sprattus sprattus)) ont augmenté et la biomasse des mammifères marins (phoques (Halichoerus grypus, Phoca hispida), marsouins communs (Phocoena phocoena)) a diminué. (Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques/Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences, tome 59, no 1-3, Gouvernement du Canada, 2002, p. 173)
    • Les espèces de poissons que l'on trouve dans cette zone sont les poissons pélagiques, le hareng, le maquereau, le brishing, le capelan, les poissons de fond comme la morue, le haddock, le colin, le merlan et les poissons plats, […]. (La pêche maritime, volume 50, n° 1122 à 1125, Éditions maritimes, 1971, p. 733)
    • Clarifions. Morue ou morlue vient du breton mor (mer) et du vieux français luz (brochet) ; cabillaud est une altération de bacalao, qui en espagnol signifie morue. Cabillaud et morue, c’est donc la même chose. L’usage cependant les distingue ; le premier est un produit frais ou congelé, tandis que la morue est salée et séchée. Morue fraîche relève de l’amphigouri de cuisine. (Le Monde, 3 août 2011)
  2. (vulgaire) (injur) Femme facile, voire prostituée.
    • — Dis donc, cette morue va nous casser la cabane ! Neutralise-la, Bon Dieu ! Neutralise la ! (Michel Audiard, Le cave se rebiffe, 1962)
synonymes
  • cabillaud (poisson) (ne s’applique pas à la morue salée, seulement à la morue fraîche ou congelée)
  • greluche (femme facile)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français