moustique
étymologie
Orthographié (1603) mousquitte puis (1654) moustique par métathèse, peut-être sous l’influence de mouche ou de tique. Emprunté à l’espagnol mosquito (littéralement « petite mouche »), dérivé de moscamouche »), du latin mŭscamouche »).

nom

SingulierPluriel
moustiquemoustiques

moustique \mus.tik\ masculin

  1. Insecte diptère de la famille des culicidés dont la femelle pique les hommes et les animaux et leur pompe du sang.
    • La neige en cristaux fins tombe en voltigeant comme une immense nuée de moustiques. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les moustiques transmettent la fièvre de trois jours, la cowdriose et la fièvre de la vallée du Rift. (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 174)
    • Un ciel grisailleux couvrait la mangrove à la grande joie des moustiques porteurs de fièvre qu'il avait fallu faire fuir vitement-pressé en allumant ici et là ces grands feux de bois que les anciens appelaient charibaudées. (Raphaël Confiant, La dissidence, éd. Écriture/Les éditions de l'Archipel, 2002, chap. 1)
    • Si je crie chaque fois que les moustiques me piquent, mon cri appartient aux moustiques. Une réaction appartient toujours à celui qui la provoque. (Mustapha Fahmi, La leçon de Rosalinde, éditions La Peuplade, Chicoutimi (Québec), 2018, p. 66)
  2. (familier) Enfant ou adulte de taille minuscule.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.087
Dictionnaire Français