mufle
étymologie
(XVIe siècle) Par croisement avec museau, de moufle, « gros visage gras et rebondi », lui-même de l’allemand Muffel.

nom

SingulierPluriel
muflemufles

mufle \myfl\ masculin

  1. Extrémité du museau de certains animaux, comme le bœuf, le taureau, et de certains fauves, comme le lion, le tigre.
    • Une vache qui paissait l’herbe abroutie du talus, leva son mufle vers lui… (Octave Mirbeau, Rabalan.)
    • Aussi n’est-il pas aisé de quitter le grand chemin et de s’enfoncer dans les rares sentiers, car on peut à tout moment se rencontrer nez à mufle avec les plus redoutables de tous les carnassiers […]. (Alfred Assolant, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k645952.pdf Aventures merveilleuses mais authentiques du capitaine Corcoran], 1867)
    • Les bêtes levèrent leur mufle humide et, dociles à l’invite de leur jeune gardien, gravirent le coteau pour reprendre, […], le chemin de terre bordé de haies vives aboutissant au village. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Ornements de sculpture qui représentent des mufles d’animaux.
    • Il a appartenu à une corniche ou à un chapiteau, la sculpture est d'un très-bon goût, quoique un peu chargée d'ornement : des mufles sculptés dans le même morceau de marbre forment une espèce de frise au-dessous de la corniche. (Auguste Pelet, Catalogue du musée de Nîmes, précédé de la notice historique de la Maison-Carrée et de la biographie de Sigalon, Nîmes : chez le Concierge de la Maison-Carrée, 1844, p. 37)
  3. (Figuré) (familier) (Péjoratif) Homme dont le caractère est grossier et brutal et qui agit de façon indélicate.
    • Et c’est le Moyen Age qui nous les légua pour nous aider à sauver, s’il se peut, l’âme du mufle moderne, du mufle mort ! (Joris-Karl Huysmans, En route (roman), 1895)
    • Connaissant Max, je sais qu'il se sentirait mal de s'être comporté comme un vrai mufle, quand bien même il ne s'agissait que d'un rêve. (Lisa Steinke & ‎Liz Fenton, Le vrai statut de ma vie, traduit de l'anglais par Maryse Leynaud, Éditions Prisma, 2016, chap. 5)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
muflemufles

mufle \myfl\ masculin

  1. (Figuré) (familier) (Péjoratif) Dont la conduite est indélicate et grossière.
    • Dites, vous m'écoutez quand je parle ! Je me retins de justesse de jurer, car non content de me tenir des propos sibyllins, il était vissé devant l'écran de son ordinateur, attitude que je trouvais particulièrement mufle. (Hélène Calvez, Un rêve en noir et blanc: Un roman de crimes et d'énigmes, chez l'auteur, 2016)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français