musée
étymologie
(XIIIe siècle) Du latin Museum, issu du grec ancien Μουσεῖον (« temple des muses, nom de l'académie fondée par Ptolémée dans son palais d'Alexandrie ») de μούσα moûsa (« muse »).

nom

SingulierPluriel
muséemusées

musée \my.ze\ masculin

  1. (Muséologie) Lieu destiné à réunir, conserver, classer et exposer les œuvres d’art, les objets et les documents intéressant les sciences et leurs applications.
    • Dans un musée de sculpture ou de peinture, il me semble toujours que certains recoins perdus doivent être le théâtre de lubricités cachées. (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 59.)
    • Rien ne me paraît ressembler autant à un bordel qu’un musée. On y trouve le même côté louche et le même côté pétrifié. (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 60.)
    • Au musée des Arts Anciens du Namurois, la dame du guichet fut instantanément conquise par notre petite fille. « Comme elle est mignonne ! Une vraie arsouille ! » roucoulait-elle. (Harry Pearson, Un géant au Plat Pays: Séjour chez les Belges, traduit de l'anglais par Sylvain Gilmont & Laure Harmegnies, Avin/Hannut : Editions Luce Wilquin, 2003)
  2. (Par extension) Lieu rempli d'objets rares, beaux, précieux.
    • Cet été elle va réparer quelques petites avaries, revernir le tout, et ma chambre sera un vrai musée. (HUGO, Les Misérables, t.1, 1862, p.45)
  3. (Par extension) Lieu (ville, quartier) où se trouvent réunis des ensembles d'œuvres ou d'édifices du passé, à valeur historique et artistique voir ville-musée.
    • Avant d'être un véritable musée de vieux hôtels plus étincelants, plus distingués les uns que les autres, avant d'être le seul quartier de Paris qui dût avoir la chance de réunir les spécimens de toutes les époques françaises, le Marais était, tout simplement, un marais. (FARGUE, Le Piéton de Paris, 1939, p.109)
  4. (analogie) Collection de choses diverses.
    • C'est un vrai musée des horreurs, ici !
synonymes
traductions
Musée
étymologie
Voir musée.

nom propre

Musée \my.ze\ masculin

  1. (Antiquité) Vaste édifice élevé à Alexandrie, qui abritait une bibliothèque célèbre dans monde antique.
    • Le fondateur du Musée n’étant pas désigné par les anciens, ou a émis trois opinions différentes sur l'origine de cette institution . Suivant les uns ce serait Ptolémée Soter, suivant les autres , Ptolémée Philadelphe qui l’aurait créée ; suivant d’autres encore elle serait du règne commun de ces deux princes, c’est-à-dire de l’an 285 à l'an 283 avant notre ère. Mais il est hors de doute que le Musée est l'œuvre du premier de ces deux princes. (Jacques Matter, Histoire de l'école d'Alexandrie comparée aux principales écoles contemporaines, Paris : chez Hachette, chez P. Bertrand & chez Brockhaus et Avenarius, 1840, vol. 1, p. 80)
    • Le Musée, avec son énorme Bibliothèque est de loin la réalisation la plus importante des Lagides à Alexandrie. Ptolémée Ier Soter en commence l'édification sur les conseils d'un réfugié athénien, Démétrios de Phalère. (H. Riad, avec le concours de J. Devisse, L’Égypte à l'époque hellénistique, chap. 6 de l'Histoire générale de l’Afrique, vol. 2 : Afrique ancienne, sous la direction de G. Mokhtar, UNESCO, 1980, p. 204)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français