musoir
nom

SingulierPluriel
musoirmusoirs

musoir \my.zwaʁ\ masculin

  1. Extrémité d’une jetée, d’une digue, etc.
    • Tous les jours donc, du matin au soir, les quais, les musoirs et les jetées du port de Toulon étaient couverts d’une quantité d’oisifs et de badauds. (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • L’Argèlès, ses premiers feux allumés, sa cheminée expectorant un tourbillon de fumée noirâtre, était amarré à l’intérieur du vieux bassin, le long de la jetée de Frontignan à l’est. Au nord se dessine, dans sa forme triangulaire, le nouveau bassin auquel vient aboutir le canal maritime. A l’opposé est établie la batterie circulaire qui défend le port et le môle Saint-Louis. Entre ce môle et le musoir de la jetée de Frontignan, une passe, d’un abord assez facile, donne accès dans le vieux bassin. (Jules Verne, Clovis Dardentor, 10/18, no1308, 1979, p. 35)
    • (Figuré)Impuissante à s'étaler au travers de la digue lorraine et de ses rudes musoirs, la marée allemande, glissant vers le Nord, y cherchera donc passage. (Victor Margueritte, Au bord du Gouffre, 1919)
  2. (Transport routier) Pointe extrême située à la séparation de deux voies de circulation de même sens.
    • Les portes Maillot, d’Orléans, de la Villette, de Sèvres ou encore de Pantin : 12 musoirs vont êtres sécurisés cette année. (Île-de-France, no35, page 3, juin 2011, Conseil régional)

traductions
  • anglais : bull-nose, nose-approach, pierhead, nose of island



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français