mutinerie
étymologie
 Composé de mutiner et de -erie.

nom

SingulierPluriel
mutineriemutineries

mutinerie \my.tin.ʁi\ féminin

  1. Action de se mutiner.
    • Le 3 janvier 36 une mutinerie éclate à Turin dans un régiment alpin désigné pour l'embarquement. (Victor Margueritte; « Avortement de la S.D.N. » -1936)
    • … ; le transfert de si nombreux colons les effrayait ; on exprima même des craintes au sujet d'une mutinerie possible parmi ces têtes brûlées. (Nicolas Gogol, Les âmes mortes -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
  2. (Par extension) Indiscipline.
    • Les mutineries de cet écolier sont insupportables.
    • La figure de cette dame, assise si inopinément sur le dos d’une Chronique de Nuremberg, exprimait une noblesse mélangée de mutinerie. Elle avait l’air d’une reine, mais d’une reine capricieuse. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 95.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français