myope
étymologie
Du latin myops, du grec ancien μύωψ.

adjectif

SingulierPluriel
myopemyopes

myope \mjɔp\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a la vue fort courte et qui ne peut voir clairement les objets éloignés sans le secours d’un verre concave.
    • La myiodopsie que le malade éprouve depuis quelques années a probablement été causée par l'action de trop rapprocher les objets pendant le travail, lorsque déjà la presbytie commençait à se développer, tandis que notre confrère se croyait encore myope. (« Travaux originaux : leçons cliniques sur les lunettes et les états pathologiques consécutifs a leur usage irrationnel» , par le docteur Sichel, dans les Annales d’oculistique, tome 18 (3e série/tome 6), Bruxelles : chez l'éditeur & Paris : chez Germer Baillière, 2e semestre 1847, p. 195)
    • Ainsi, par exemple, l’œil myope d’une dyoptrie se trouve adapté à l’état de repos pour un objet placé à un mètre ; c’est à cette distance que se trouve son remotum. (Recueil de médecine vétérinaire, volume 70, École nationale vétérinaire d’Alfort, 1893)
    • Avec un mouvement fébrile de la tête, comme en ont les myopes dans leurs instants d’émotion, sans doute pour secouer le brouillard qui obscurcit leurs yeux, M. Hyacinthe se lève. (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 180.)
  2. (Figuré) Étroit d’esprit.
    • Ainsi, rien de plus myope que le point de vue de Plékhanov, repris par tous les opportunistes, et selon lequel il ne fallait pas pas entreprendre cette grève inopportune, « il ne fallait pas prendre les armes ». Au contraire, il fallait prendre les armes de façon plus résolue, plus énergique et dans un esprit plus offensif ; […]. (Lénine, Rapport sur la Révolution de 1905, traduit du russe (Pravda du 22 janvier 1925), Moscou : Éditions du Progrès, 1966, p. 7)
antonymes
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
myopemyopes

myope \mjɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui a la vue fort courte et qui ne peut voir les objets éloignés sans le secours d’un verre concave.
    • L’homme sursauta, se frotta les yeux ; instinctivement, d’un geste de myope, il prit dans son gilet de grosses lunettes rondes cerclées d’or. (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 1018)
    • Un lorgnon, des lunettes de myope.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français