naufrage
étymologie
Du latin naufragium.

nom

SingulierPluriel
naufragenaufrages

naufrage \no.fʁaʒ\ masculin

  1. Perte d’un bateau résultant, en principe, du fait qu’il se brise, et, par extension, d’un accident quelconque éprouvé sur mer.
    • […], et un bateau à vapeur du service municipal de la Tamise heurta si violemment le ponton de Westminster qu’il n’échappa au naufrage qu’en allant s’enliser sur la rive opposée, dans la vase découverte par la marée basse. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 31 de l’éd. de 1921)
    • Toutefois, en cas de prise, naufrage ou déclaration d’innavigabilité, le marin payé au mois ou au voyage ne reçoit ses salaires que jusqu'au jour de la cessation de ses services. (Article 42, Code du travail maritime, France, 2009)
    • Selon toutes probabilités, ces navires, fabriqués à Marseille, Ampurias, Ibiza ou Carthagène, sont de faible tonnage. L'époque connaît des navires de tonnage conséquent, mais leurs naufrages se concentrent surtout autour des grands nœuds de navigation : […]. (Alexis Gorgues, Économie et société dans le nord-est du Domaine ibérique (IIIe-Ier s.: av. J.-C., CSIC-Dpto. de Publicaciones, 2010, page 221)
    • En pleine mer, des bâtiments sombrèrent, ou, désemparés par la tempête, n’échappèrent au naufrage que par des efforts inouïs. (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, chap. 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 185)
    • Les tortues marines portent des balises de géolocalisation, mais ce déchet de 77 mètres de long et de 700 tonnes de poids lège, qui peut à tout moment entrer en collision avec un navire de commerce ou de pêche, et provoquer un naufrage et des pertes humaines, passe sous les radars. (Jacky Bonnemains, L'« Alta », la véritable histoire du bateau fantôme, dans Charlie Hebdo n° 1440 du 26 février 2020, p. 11)
  2. (Figuré) Toute sorte de pertes, de ruines et de malheurs.
    • Le naufrage de son honneur, de sa réputation, de sa fortune. — Cette maison, voilà tout ce qu’il a pu sauver du naufrage.

traductions
forme fléchie

naufrage \no.fʁaʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de naufrager.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de naufrager.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de naufrager.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de naufrager.
    • Seigneur, viens à mon aide ! Ne sois pas mort ! Que notre sœur la mort te désaccouche, qu’elle t’enlève tes langes, qu’elle te naufrage de nouveau sur nos rivages ! (Alina Reyes, Souviens-toi de vivre, 2013)
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de naufrager.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français