neutre
étymologie
Du latin neuter, composé de ne#la|ne et uter (inter. « qui des deux ? » - relat. « celui des deux qui » - indéf. « l'un ou l'autre »).

adjectif

SingulierPluriel
neutreneutres

neutre \nøtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne prend pas parti, qui ne doit pas prendre parti dans un conflit, dans un débat, etc.
    1. Il s'oppose à belligérant.
      Cette nation demeura, resta neutre.
      Les états neutres.
    2. Il s'oppose à confessionnel.
      École neutre, école où aucune religion positive n’est enseignée.''
    3. Il s'oppose à engagé.
      Il est toujours resté neutre dans les dissensions politiques.
  2. (grammaire) Qui n’est ni masculin ni féminin.
    • Genre neutre.
    • Mais dans son texte de 2014, l’Académie défend l’emploi du masculin grammaticalement neutre, incluant un féminin virtuel dans lequel les femmes sont priées de se reconnaître. (Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française)
  3. (Désuet) (grammaire) Intransitif en parlant des verbes.
  4. (Désuet) (grammaire) Impersonnel en parlant des pronoms.
    • Il est de sens neutre dans : il pleut, il vente, il neige, il fait beau; il y a, il y avait, il y eut, il faut.
  5. (chimie) Ni acide ni alcalin en parlant du pH.
    • Corps neutre, corps formé par la combinaison d’un acide et d’une base, dont certaines propriétés s’annulent réciproquement.
  6. (Désuet) (biologie) Asexué.
    • Les abeilles ouvrières sont neutres.
  7. (Mathématiques) Inopérant, qui laisse les autres éléments inchangés lorsqu'il est combiné avec eux par une loi de composition interne.
    • Zéro est neutre pour l'addition et un l'est pour la multiplication.
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
  • russe : нейтральный

nom

SingulierPluriel
neutreneutres

neutre \nøtʁ\ masculin

  1. (grammaire) Genre grammatical existant dans certaines langues.
    • Le mot latin seculum est du neutre.
    • Le neutre existe en grec et en latin, il n’existe ni en français, ni en italien, ni en espagnol.
    • Reste que la controverse fait rage sur l’épineuse question du neutre. On sait que la langue française ne connaît pas cette forme, contrairement à l’anglais. (Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française)
  2. (Électricité) L’une des bornes d'une prise de courant, les autres étant la ou les phases et éventuellement la terre.
  3. (Mathématiques) Élément qui ne modifie pas une opération.
    • Zéro est le neutre de l’addition.
  4. (linguistique) Langue amérindienne aujourd’hui disparue.
    • Neutre, nicola, tsetsaut, laurentien, pétun, songish… toutes ces langues sont tombées dans l’oubli. (L'actualité, 17 février 2007)
  5. Elipse de État neutre, État ou pays non belligérant, non-aligné.
    • Droit des neutres, droit reconnu par les puissances belligérantes, aux États qui ne prennent pas part à la guerre.
    • Cette mesure constitue une violation du droit des neutres.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français