nicobar
nom

nicobar \ni.kɔ.baʁ\ masculin

  1. Genre d'oiseau de la famille des columbidés, remarquable par ses longues plumes vertes à reflets métalliques lui faisant une sorte de camail comme on trouve chez le coq— d'où son nom spécifique, dont il ne reste qu'une seule espèce encore existante, le nicobar à camail (Caloenas nicobarica), nommé ainsi parce qu’il fut d'abord découvert sur les îles Nicobar, mais qui se retrouve dans les forêts humides et les mangroves de tout le sud-est asiatique, de l'Inde aux Philippines.
    • Les analyses comparatives d'ADN ont démontré que le nicobar est le plus proche parent du dodo de l'île Maurice et du dronte de Rodrigues, maintenant éteints.
synonymes
  • On dit aussi nicombar.

Nicobar
étymologie
De l’hindi निकोबार, Nikobār.

nom propre

Nicobar \ni.kɔ.baʁ\ masculin singulier

  1. (Géographie) Archipel indien dans le golfe du Bengale ; île principale de cet archipel.
    • L’île Nicobar est à 30 lieues d’Achem, à 7d. 30′. de latit. septent. & c’est celle où vont mouiller les vaisseaux qui vont aux Indes. Elle peut avoir 10 lieues de long, sur trois ou quatre de large. Elle est remplie de grands arbres, & en particulier de cacaotiers qui semblent ne former qu’un seul bocage. Il n’y a que les côtes de l’île qui soient habitées. Les Nicobarois y demeurent dans les baies proche la mer ; la terre n’est point défrichée plus avant dans le pays. Les hommes s’occupent principalement à la pêche avec leurs canots qui vont à la rame comme à la voile, & qui peuvent contenir 30 hommes. (« Nicobar », dans L’Encyclopédie)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français