nid
étymologie
Du latin nidus (de mêmes sens), dérivé de l’indo-européen commun nisdós dont sont issus, dans les langues germaniques des descendants en nest comme l’allemand Nest, l’anglais ou le néerlandais nest et dans les langues slaves des descendants en gniezdo avec un \ɡ\ prosthétique comme le russe гнездо, gnezdo, le polonais gniazdo, le tchèque hnízdo.
Les linguistes décomposent la racine indoeuropéenne en ni (« bas » voir nether, nieder en anglais et allemand) et sed (« asseoir » voir sedeo, sit en latin et anglais) ; voyez l’arménien նիստ, nist (« position assise, résidence »), le sanscrit नीड, nīḍá (« endroit pour s’asseoir, nid ») pour d’autres dérivés de cette racine.

nom

SingulierPluriel
nidnids

nid \ni\ masculin

  1. (zoologie) Abri en forme de petite corbeille que les oiseaux construisent pour y déposer leurs œufs et y élever leurs petits.
    • Elle happait celui-ci qui découvrait au fond d'une broussaille touffue un nid de merles intérieurement calfaté de bouse. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L'alouette construit son nid sur le sol.
    • L’oisillon est tombé du nid.
    • C’est un nid de rossignol.
  2. (Par extension) Nidification, période où les oiseaux couvent et élèvent leur progéniture.
    • Les oiseaux sont envolés, il n’y a plus que le nid. (mais la structure est encore là).
  3. Logement que se construisent certains animaux ; endroit où ils se retirent.
    • Un nid de serpents, de guêpes, de fourmis, de rats, etc.
  4. (analogie) Endroit caché, cachette, retraite.
    • […] ; ses deux garçons étaient tisserands, et dans ce vieux nid on entendait grincer les métiers et siffler les navettes du matin au soir. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • (familier) On a trouvé le nid vide se dit lorsqu’on est allé chercher quelqu’un dans son repaire, pour l’arrêter et qu’on ne l’a pas trouvé chez lui.
  5. (analogie) Endroit confortable.
    • A l’époque, l’étudiante vient de quitter le nid familial et habite seule. (Pizzas, sandwichs et tacos : à la fac ou en prépa, comment j’ai commencé à manger n’importe quoi)
    • Ce modeste hôtel était notre nid d’amour.
  6. (militaire) (Par analogie avec le guêpier ou nid de guêpes qui rassemble un petit nombre d’éléments hostiles) Petit groupe, caché ou non, de personnes ou de choses dangereuses.
      • Nid de mitrailleuses, groupement de mitrailleuses disposées en un même point.
      • De là, on pouvait détacher trois groupes pour tenir trois nids de mitrailleuses dispersés par derrière. (Ernst Jünger, Orages d’acier, 1961 ; traduit de l’allemand par Henri Plard, 1970, page 188)
      • Un nid d’espions, endroit où se cachent des espions. L'OTAN est-il un nid d’espions russes ?
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français