nivellement
étymologie
 Composé de niveler et de -ment.

nom

SingulierPluriel
nivellementnivellements

nivellement \ni.vɛl.mɑ̃\ masculin

  1. Action de rendre un plan uni et horizontal.
    • Cependant, il commençait à se niveler à son sommet. On résolut donc de continuer ce travail de nivellement pendant toute la nuit ; […] (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873.)
  2. (Par extension) Action d’amener au même niveau, de normaliser.
    • En plus de rendre le vignoble souffreteux, ce nivellement génétique influe sur le goût du vin, qui est uniformisé. — (« Vin : Un coup de moût dans le vignoble », Malbouffe, le dico, Les Dossiers du Canard enchaîné no 147, avril 2018, page 85)
  3. (Linguistique) Simplification d’un paradigme par utilisation d’un même radical ou d’un même affixe pour plusieurs formes. Par exemple, en ancien français, on disait j’aim et nous amons ; par le nivellement des voyelles on dit aujourd’hui j’aime et nous aimons.
    • Mais il est était vraiment grand temps que les compatriotes de Boileau, de Pascal, de Voltaire, de Lamartine et bien d’autres encore se soulevassent contre ce honteux nivellement linguistique (système tondeuse à gazon), ne fussent-ils que peu nombreux. (Rudolf Sperr cité par Alain Bouissière, Le Bar du subjonctif, Hatier, 1999) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 91}}
  4. Action de mesurer avec le niveau.
    • Travailler au nivellement d’un aqueduc.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français